Coronavirus : le policier prie avant d’arrêter le pasteur pour avoir violé le confinement

903

Une vidéo virale d’un officier de police en Afrique du Sud priant avant d’arrêter un pasteur qui a défié une ordonnance de verrouillage émise par le gouvernement sud-africain, a fait surface sur les réseaux sociaux.

Selon la presse locale, le pasteur a été arrêté pour avoir organisé un rassemblement religieux alors que les rassemblements de masse ont été interdits pendant le lock-out qui a pris effet jeudi 26 mars à minuit. Avant de prier, le policier a d’abord expliqué pourquoi le pasteur doit être arrêté et a finalement réprimandé ce dernier pour avoir désobéi aux lois sud-africaines et mondiales et « induit en erreur les enfants de Dieu ». Il a ensuite prononcé une courte prière avant de passer les menottes à l’homme de Dieu nom du «Père, Fils et Saint-Esprit». Confirmant l’incident, le commissaire de police Brig Vishnu Naidoo a déclaré que cela s’était produit dans la communauté Phumulani d’Alberton dimanche après-midi. Naidoo a confié que la police avait répondu à une plainte au sujet d’un service religieux en cours et qu’elle avait rencontré le pasteur prêchant à la congrégation. «Avant d’être arrêté, le pasteur a demandé à prier pour nos membres. Au lieu de cela, le sergent a décidé de faire sa propre prière avant de passer les menottes au religieux qui a ensuite été emmené au poste de police [d’Alberton] où un dossier a été ouvert. Il a été accusé d’avoir enfreint la réglementation et a ensuite été libéré et averti de comparaître devant le tribunal d’instance de Germiston le 3 juillet 2020« .