Kenya : il coupe les mains de sa femme parce qu’elle ne pouvait pas lui faire des enfants (photos)

2147

Au Kenya, un homme a été condamné à 30 ans de prison pour tentative de meurtre après avoir coupé les mains de sa femme.

Le 25 juillet 2016, Stephen Ngila a coupé les mains de Jackline Mwende parce qu’elle ne pouvait pas concevoir après sept ans de mariage.

Ngila, aujourd’hui âgé de 39 ans, a été condamné le mardi 9 février, après avoir été déclaré coupable. Il a cependant obtenu un délai de 14 jours pour faire appel de la décision.

Dans son jugement, la juge Brenda Bartoo, du tribunal de Machakos, a déclaré que la cour avait pris note que l’accusé n’a montré aucun remord pour l’infraction dont il avait été reconnu coupable.

« Le tribunal note que l’infraction commise était grave, et la victime dans la déclaration ne souhaite aucune restitution. Par conséquent, je vous poursuis et vous condamne pour le délit de tentative de meurtre, en violation de l’article 220(A) du code pénal », a-t-elle prononcé dans son jugement.

La victime a déclaré au tribunal que son mari lui avait coupé les mains avec une machette parce qu’elle ne pouvait pas lui faire des enfants.