Une femme Poignarde son mari pour avoir interrompu ses ébats se*uels avec ses deux amants

3740

Une femme zimbabwéenne aurait poignardé son mari après que celui-ci aurait interrompu ses ebats sexuels avec ses deux amants.

Le mari identifié comme étant Tinei Muchena aurait reçu le choc de sa vie lorsqu’il a surpris son épouse avec un pantalon baissé et deux hommes dans leur lit matrimonial.

Ce qui est étonnant, c’est que son épouse ne se s’est pas excusée, et l’aurait laissé avec des blessures après l’avoir légèrement poignardé.

Après l’incident, la femme dont le nom a été donné sous le nom de Nelia Ndlovu a été traduite en justice par son mari pour une agression présumée.

Le tribunal a appris que le 29 avril 2019, Muchena avait quitté le travail vers 20 heures et était rentrée directement à la maison.

À son arrivée à sa résidence à Mbuzo, il a été choqué lorsqu’il a trouvé deux hommes assis sur son lit.

Il a ensuite demandé au duo ce qu’ils faisaient dans sa chambre et encore moins sur son lit.

Ndlovu, exaspéré, commence alors à accuser Muchena d’entrer sans frapper à la porte.

Une altercation aurait éclaté, conduisant Ndlovu à tirer un couteau et à poignarder Muchena de la main droite, lui faisant subir des coupures aux doigts.

Il a ensuite été transporté à l’hôpital où il a reçu des points de suture sur les doigts laissés en suspens par sa femme.

Le président du tribunal, Story Rushambwa, a condamné Ndlovu à trois mois d’emprisonnement.